Mot de la directrice

 

Célébrons ensemble le 10 ème Cours du WGO-RTC

Je suis particulièrement heureuse de célébrer avec vous le 10ème Cours du Centre de Formation Post-Graduée en Hépato-Gastroentérologie de l'Organisation Mondiale de Gastroentérologie (WGO) à Rabat (WGO-RTC)
Pour ceux qui participent pour la première fois à ce Cours, ils doivent savoir qu’il s’agit d’un programme de formation unique pour la région. A ceux qui ne connaissent pas encore le WGO-RTC,  je dois dire que c’est un lieu privilégié de formation mais aussi d’échanges d’idées et d’expériences, où tous les partenaires peuvent renouer des connaissances et se faire de nouveaux amis. 
C’est pour ces raisons qu’un 10ème Cours devient un événement et mérite d’être célébré. 

1/ Le célébrer, c’est d’abord faire le bilan de ce qui a été accompli et comment. 
Il faut rappeler que ce Centre qui relève de l’Université Mohammed 5-Souissi, est le fruit d’une convention de coopération entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur Marocain et WGO. Situé à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, il profite amplement de la proximité de l’hôpital universitaire Ibn Sina. Il est ouvert à tous les gastroentérologues francophones, en particulier africains qui désirent  perfectionner leurs connaissances théoriques et pratiques dans le domaine de l'hépatologie, de la gastroentérologie et de la cancérologie digestive. 
Depuis son ouverture, le Centre a organisé un Cours annuel de 10 à 15 jours pour des groupes de plus de 55 gastroentérologues avec des extrêmes allant de 40 à 74 médecins, soit un total à ce jour avoisinant les 500 médecins représentant 24 pays différents : Afghanistan, Algérie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Liban, Mali, Maroc, Madagascar, Mauritanie, Palestine, République Démocratique du Congo, Sénégal, Syrie, Tanzanie, Tchad, Togo et Tunisie.
WGO-RTC offre également à  des stagiaires en particulier africains, la possibilité d’une formation plus longue pouvant aller de quelques mois à 5 ans. C’est ainsi que notre Centre revendique le privilège de fournir à certains pays d’Afrique leurs premiers spécialistes.

Le programme est fait de cours théoriques et d’une formation pratique. 
L’enseignement des techniques d’échographie et d’endoscopie diagnostique et thérapeutique permet de privilégier la formation pratique. Les différents moyens disponibles nous offrent la possibilité de personnaliser cette formation. Cela va de l’entraînement sur simulateurs mécaniques ou informatisés (symbionix) jusqu’à l’apprentissage des gestes endoscopiques les plus variés sur estomacs de porc (modèle EASIE).
Pour les participants déjà initiés à l’endoscopie le perfectionnement se fait par compagnonnage qui permet à de petits groupes de travailler en salle avec les experts. 
Cet apprentissage à la carte permet à chaque participant de s’y retrouver quel que soit son niveau de formation.
Une place importante est accordée à l’enseignement interactif sous forme d’ateliers pratiques de présentation de cas cliniques. 
Notre médiathèque, en évolution continue, met à la disposition des stagiaires des documents électroniques sélectionnés pour leur caractère didactique. 
La télémédecine constitue, depuis l’acquisition du matériel de visioconférence en 2006, un autre cheval de bataille. Le but est de faire profiter de ces cours d’autres gastroentérologues de  pays susceptibles de nous recevoir. 
L’encadrement est assuré par des experts reconnus mondialement pour leur compétence et leur sens pédagogique. Ils sont venus de différents pays tels que : Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Cameroun, Canada, France, Hollande, Irlande, Italie, Libye, Maroc, Portugal, Sénégal, Suède, Tunisie et Turquie.
2/ Célébrer le 10ème Cours du WGO-RTC c’est célébrer le succès de ses Cours et saisir l’occasion pour exprimer des reconnaissances.
En effet le Centre de l’OMGE à Rabat, doit son succès tout d’abord au soutien de l’Administration Marocaine de tutelle représentée par l’Université Mohammed 5 Souissi, la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat et l’Hôpital Universitaire Ibn Sina.Il le doit également à ses partenaires dont la liste n’a cessé d’augmenter depuis son ouverture. Il s’agit de la Fondation de Gastroentérologie de Munich, de  la Communauté  Urbaine du Grand Nancy qui vient de se  joindre à nous. et de nombreuses sociétés savantes telles que l’ASNEMGE (Association des Sociétés Nationales et Méditerranéennes de Gastroentérologie), la SNFGE (Société Nationale Française de Gastroentérologie), l’AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie), la SFED (Société Française d’Endoscopie Digestive) et la FMC-HGE (Formation Médicale Continue en Hépato-Gastroentérologie), la BSGIE (Société Belge d’endoscopie digestive), l’ACHBT (Association Française de Chirurgie Hépato-Biliaire et de Transplantation Hépatique). La DGE-VB (Société Allemande d’Endoscopie Digestive) et le CREGG (Club de Reflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie).Qu’ils soient tous remerciés pour leur confiance qui honore le Centre. 
Ce succès il le doit aussi à des personnes qui n’ont ménagé aucun effort pour son développement. C’est l’occasion pour rendre un grand hommage au Professeur M. Classen, Président de la Fondation de Gastroentérologie de Munich et parrain du Centre de Rabat, pour sa générosité tant matérielle que scientifique. Le Professeur Classen, fondateur du Centre, a participé à sa création et ne cesse de contribuer à son développement. Il a su créer un lien spécial avec l'IDCA (International digestif Cancer Alliance). Ce qui lui ouvre de nouvelles perspectives et lui permet de rehausser ses ambitions de formation en cancérologie digestive.Le 1er Cours Post-Gradué d’Oncologie Digestive organisé les 14 et 15 Juin 2007 et diffusé par visioconférence à d’autres Centres d’Afrique s’est inscrit dans ce cadre. De même que le 1er Congrès d’Oncologie Digestive pour l’Afrique et le Moyen Orient qui s’est tenu à Rabat les 1 et 2 Février 2008. Il faut remercier également le Professeur G. Tytgat, le « Maître de la gastroentérologie mondiale » pour sa contribution exemplaire  à promouvoir cette spécialité non seulement à travers le Centre de Rabat mais mondialement.Le WGO-RTC est fier de lui dédier le succès de ces 10 Cours auxquels il a participé activement et sans relâche. 

Un grand merci à tous les experts et amis de l’Afrique qui ont soutenu individuellement et sans relâche les activités du Centre depuis son ouverture. 
Il faut remercier pour terminer tous ceux qui par leur soutien contribuent, à travers le Centre de Formation de l’OMGE de Rabat, au développement et à l’épanouissement de l’hépato-gastroentérologie en Afrique. Il s’agit, en particulier des Sociétés  de matériel médical et des firmes pharmaceutiques.
3/ Célébrer ce 10ème Cours, c’est aussi créer l’événement, l’occasion privilégiée de se rencontrer. Le 3ème Congrès de l’AMDCA (African, Middle Eastern Digestive Cancer Alliance) qui clôturera le Cours s’inscrit dans ce cadre (http://amdca2011.um5s.net.ma)
Ce Congrès donne en effet l’occasion aux représentants des 20  pays d’Afrique, qui ont tenu à s’inscrire au 10ème Cours, de participer également à cette grande manifestation et célébrer ensemble un tel événement. Il s’agit de : Algérie, Bénin, Burundi, Burkina Faso, Cameroun, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Mali, Maroc,  Mauritanie, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tanzanie, Tchad, Togo et Tunisie. 
Pour toutes ces raisons, WGO-RTC est fier de célébrer grâce à vous, mais aussi avec vous, ces 10 Cours. Je tiens à vous remercier pour votre participation.

Rabat le 27 Janvier 2011

Pr. Naïma AMRANI

Directrice du WGO-RTC